Chaussons d’escalade: lesquels choisir?

Avant de choisir un chausson d’escalade vous devriez connaitre précisément votre pointure, avoir identifier la forme de vos pieds, grecs, romains ou égyptiens, et savoir si vos pieds sont plats ou au contraire avec ont voûte plantaire prononcée. Vous pourrez déjà faire une première sélection sur la forme du chausson qui conviendra le mieux à votre pied. Il ne vous restera plus qu’à adapter le modèle de chausson à votre niveau, à votre pratique en escalade et à votre envie de progression. Écouter vos pieds ils sont de précieux indicateurs lorsque vous essayer de nouveaux modèles.

quel chausson d'escalade choisir quand on ne s'y connait pas

De nombreux grimpeurs de la salle d’escalade nous demandent régulièrement si le choix du chausson d’escalade est important et nous leurs répondons souvent la même chose. Qu’attendez vous d’un chausson d’escalade?  Bon c’est vrai ça ne vous éclaire pas beaucoup plus. Alors nous avons décidé d’être plus précis dans nos réponses en vous faisant un petit dossier sous forme de conseils et des choses à savoir et à éviter pour choisir vos chaussons d’escalade sur notre boutique.

Quel type de grimpeurs êtes vous et  quel est votre niveau?

Alors là, on peut dire que globalement parmi les grimpeurs, on distingue 3 grandes catégories. Bien sûr, on parle de grimpeurs classiques, nous avons occulté les grimpeurs en artif, et l’alpinisme, 🙂  qui sont des disciplines à part entière.

  1. Le grimpeur débutant.

    niveau debutantIl a découvert l’escalade pendant ses dernières vacances en s’inscrivant dans un stage dans le Verdon. Il a adoré l’activité et découvre pour la première fois l’escalade en salle. Il veut s’acheter sa première paire de chaussons, mais il ne sait pas lesquels choisir, car il garde un mauvais souvenir du Verdon quand dés la troisième longueur du Pilier des Écureuils, il a fallut qu’il déchausse tellement ses pieds lui faisaient mal.
    Apparemment l’escalade lui a plut et il veut progresser. Mais il sait qu’un chausson d’escalade mal choisi pourra ralentir sa progression et il se rappelle qu’avoir des douleurs aux pieds pour grimper c’est vraiment désagréable.
    Le second type de débutant voit quant à lui une escalade plus orienté loisirs. Il aime grimper, mais ses performances et sa progression ne sont pas des critères majeurs. Lui ce qu’il souhaite, c’est des chaussons genre ballerines, qui vont vite à enfiler et à enlever, et qui sont confortables.

  2. Le grimpeur expert

    grimpeur expertSa pratique de l’escalade est assidue. Il s’entraîne régulièrement sur structure artificielle, mais aime aussi mettre à profit en falaise ou sur bloc, toutes les techniques qu’il a acquis si durement. Son choix se portera sur un chausson d’escalade assez polyvalent, qui lui permettra de grimper indoor comme outdoor. Mais il sait aussi qu’il n’est plus très loin du stade où il optera pour plusieurs paires de chaussons d’escalade en fonction de la nature du rocher et des prises. (voies à trous, sur des réglettes et micro grattons).
    Le grimpeur expert connaît en général bien son pied, mais il peut parfois vouloir choisir des chaussons d’escalade avec 1 ou 2 pointures en moins que celle de sa pointure de ville, pensant que cela donnera plus de précision sur les prises. Si cette pratique était pratiquée à l’époque ou les chaussons d’escalade en cuir avaient tendance à se détendre, avec les nouveaux modèles dont la tige est en microfibre et plus en cuir s’est fini. Un chausson d’escalade choisit à la bonne pointure devrait vous donner toutes satisfactions sans traumatiser vos pieds.

  3. Le grimpeur sportif

    grimpeur sportif et competitionC’est un compétiteur dans l’âme et il ne lâche rien. Il n’hésite pas à passer une journée et des fois plus à travailler une voie  ou un bloc pour le réussir. Autant vous dire qu’il va très souvent déchausser entre les essais, voire changer de chaussons pour en essayer un autre qui sera plus souple ou plus rigide, à ce niveau là tout est important et le choix du chausson d’escalade en fonction du projet pourra être décisif.

En résumé suivant comment votre pratique et votre niveau en  escalade vous opterez pour des chaussons différents. La fréquence, le confort recherché, et la précision seront des points importants. Essayez de rester dans un modèle qui sera adapté à votre niveau. Inutile alors de commencer l’escalade en achetant un chausson qui sera trop technique pour votre niveau.

Quelle gomme pour les semelles?

semelle resinée

C’est clair que le choix de la semelle est essentiel, mais chaque marque propose sa gomme et il n’est pas facile de choisir entre de la FiveTen, de la Boréal, Daytona ou encore Vibram. En général, les fabricants proposent plusieurs gommes en fonction de la pratique du grimpeur. Le débutant n’aura pas forcément besoin d’une semelle hyper adhérente, s’il n’utilise pas encore correctement les placements de pieds.

Pour de l’escalade ou la recherche de performance est primordiale, que l’on pratique la compétition ou pas le grimpeur recherchera une semelle la plus adhérente possible, offrant un maximum de sensations sur les aspérités du rocher ce qui sous-entend une semelle avec une épaisseur de gomme plus fine qui s’usera un peu plus vite. Mais les résultats sont là et ces gommes résinées haut de gamme sont bien plus efficaces et performantes.

En clair un chausson d’escalade moins cher aura une gomme de semelle souvent plus épaisse mais moins adhérente. Ces types de chaussons sont plutôt destinés aux néophytes ou pour la grimpe loisir. Le ressemelage pourra prolonger la vie de vos chaussons

Un chausson d’escalade plus ou moins asymétrique.

L’asymétrie prononcée des chaussons d’escalade est plutôt récente dans l’histoire de la grimpe. Elle est le fruit de recherche qui a porté sur les différentes forces exercées sur le pied et plus précisément sur les orteils. En désaxant le gros orteil, on concentre une plus grande partie des forces vers celui-ci.

L’avantage, c’est une meilleure poussée quand il faut charger sur des micros réglettes ou des petits trous. L’asymétrie accentuée du chausson d’escalade pourra faire la différence aussi dans des voies ou des passages de bloc exigeants qui nécessiteront des mouvements comme des lolottes.

Inconvénients le chausson d’escalade très asymétrique peut être un peu déroutant pour le grimpeur qui à l’habitude de grimper avec des chaussons droits et symétriques, mais on s’y fait à force de pratique. Ou cela peut être plus gênant, c’est la typologie de la voie. Sur une voie par exemple qui sera majoritairement en dalle inclinée ou tout se fait par des pas en adhérences, l’asymétrie pourra être handicapante si le grimpeur n’est pas habitué et le choix d’un chausson d’escalade plat sera peut être un plus.

Et la cambrure?

Les chaussons d’escalade cambrés, en forme d’arc ou de banane sont un peu plus vieux que l’asymétrie. Et les fabricants avaient déjà imaginé concentrer toute la force sur le gros orteil. Mais un chausson d’escalade avec une forte cambrure et donc l’avant du chausson plongeant exagérément vers l’avant n’amène pas que ça. Il permet de griffer les prises à la manière d’un crochet que l’on aurait au bout du pied. Un atout indéniable lorsqu’il s’agit de grimper en dévers ou en surplomb. Associée à l’asymétrie, la cambrure devient un chausson d’escalade redoutable quand la paroi devient déversant. Vous l’aurez compris un chausson d’escalade avec une forte cambrure s’adresse déjà aux grimpeurs expérimentés, à la différence d’un chausson plat qui conviendra mieux aux débutants.

On pourra reprocher certainement une perte de confort pour le pied, surtout pour les grimpeurs qui ont des pieds grecs avec le second orteils plus grand que le pouce, mais cette diminution de confort est rapidement comblée par les performances.

Quels modèles de tige choisir?

La hauteur de la tige

La tige d’un chausson d’escalade est, ce que l’on pourrait appeler l’enveloppe du chausson. Coté hauteur de la tige, on ne trouve plus sur le marché, que des chaussons à tiges basses. Les chaussons d’escalade se sont adaptés aux voies modernes, et les tiges hautes ne permettaient pas d’exploiter toute la souplesse de la cheville. Il était quasiment impossible de griffer les prises efficacement. Cependant un chausson tige haute avait l’avantage de protéger la malléole des éraflures.

La microfibre remplace les chaussons en cuir.

Pour le bonheur des végans il ne reste plus beaucoup de fabricant qui font des chaussons d’escalade en cuir. La microfibre tout en étant plus légères que le cuir laisse respirer plus facilement les pieds du grimpeur. Elle a aussi cette particularité de moins se détendre à l’usage et de reprendre sa forme. La microfibre épouse le pied comme un gant bien ajusté.

Velcros, Lacets ou Élastique?

Velcro

La tendance est plutôt aux velcros. Et les fabricants travaillent pour que le maintien du pied soit le mieux possible et ça dans toutes les positions. On voit ainsi des chaussons d’escalade équipés de 2 ou 3 velcros pour obtenir un maximum de précision. Les avantages sont principalement sur le fait que le serrage est performant et ajustable, mais aussi qu’il est plus rapide à rentrer en action qu’un chausson avec lacets (non-négligeable en bloc ou chausser et déchausser sont assez répétitifs).

Lacets

Les chaussons d’escalade avec lacets ont moins le vent en poupe. Ils ont quand même eut leur heure de gloire avec la célèbre Mythos de La Sportiva et bien d’autres modèles. Ils étaient plutôt typés grandes voies. On trouve encore des chaussons d’escalade à lacets, mais soit se sont vraiment des modèles spécifiques pour les grandes voies, soit ils sont axés pour de l’escalade loisirs, ou en location.

Élastiques

Les ballerines avec élastiques ont elles aussi perdues de leur aura. Et pourtant elles avaient amenées de nouvelles sensations pour le grimpeur. Des ballerines comme la Ninja de Boréal ont chamboulé les possibilités à Fontainebleau. La raison de son succès n’était pas seulement due à sa nouvelle gomme résinée, elle venait aussi de l’extrême souplesse du chausson.

Quelle pointure prendre pour des chaussons d’escalade?

Avec les microfibres, les chaussons ne se détendent plus comme avant avec le cuir. Il est donc inutile de vouloir prendre des chaussons plus petits que votre pointure de ville. Le chaussant doit être bien ajusté sur tout l’ensemble du pied et vous ne devez pas souffrir lorsque vous êtes dedans. Il vous suffit de prendre correctement votre taille de pied, du talon jusqu’à l’orteil le plus long avec les ongles courts, et de mesurer. Si vous grimpez avec des chaussettes essayez vos chaussons avec des chaussettes fines.

 

La forme et le type de vos pieds.

pied grec egyptien et romain

Le type de pied est déterminé par les orteils et on compte une dizaine de types de pieds mais nous allons nous intéresser aux plus courants:

 

  • Pied Égyptien:
    C’est le type de pied le plus répandu, avec un gros orteil plus grand et tous les autres plus petits et formant une diagonale
  • Pied Grec
    Assez répandu lui aussi, le pied grec a la particularité d’avoir le second orteil plus grand que le pouce, avec les 3 autres faisant une diagonale. Il faudra être vigilant lors de la mesure de pointure
  • Pied Romain
    Le pied romain ou pied carré est moins commun avec les 3 premiers orteils de la même longueur
  • Pied Germain
    Plus rare avec son gros orteil plus grand et les 4 autres longueurs égales
  • Pied Celtic
    Les doigts de pied forment un escalier avec les 2 derniers qui sont de même longueur

Si l’on ajoute à cela la largeur du pied  qui pourra être soit fin et étroit, normal ou large et la forme de votre voute plantaire, on s’aperçoit qu’il faut bien connaitre ses pieds pour trouver chaussure à son pied.

Conseils du Lézard

Nos conseils avant de choisir et d'acheter vos chaussons d'escalade.
les arts de la grimpeSi vous êtes débutant, et que les seuls chaussons d’escalade que vous avez essayé sont ceux de votre expérience dans le Verdon, il faudra mieux vous rendre en magasin pour essayer différents modèles.

Vous ne savez pas encore comment votre pied va réagir. Essayer les chaussons en fin de journée, car vos pieds seront plus gonflés que le matin. Assurez vous de ne pas avoir d’orteils recroquevillés à l’intérieur du chausson, et d’avoir un bon maintien au niveau du talon.

Nous vous conseillons de procéder de la même manière si vous êtes un grimpeur aguerri, qui n’en est pas à sa première paire de chausson, mais qui veut changer de modèle. ¨Pour les autres qui souhaitent renouveler leur chaussons d’escalade, la boutique en ligne est très bien.

 

Comments are closed.