Quand contrôler son mur d’escalade?

maintenance des murs d'escaladeVous êtes utilisateur ou propriétaire d’un mur d’escalade avec cordes et vous devez maintenir celui-ci en état de manière à sécuriser la pratique des grimpeurs.
Votre question, bien compréhensible est « comment dois-je m’y prendre ».
Vous pouvez tout simplement mettre en place les éléments suivants:

Contrôle visuel de routine (ou journalier) :

Vous mettez à disposition un équipement conforme à EN 12572. Vous devez vérifier à chaque séance qu’aucun désordre n’est survenu. Par exemple si des prises sont desserrées ou si des Velcro de liaison pour les matelas manquent, vous devez agir !

Contrôle fonctionnel (ou annuel ou opérationnel) :

Il existe une redondance et une confusion entre les normes EN 12572 et NF S 52400. Elle s’explique par le fait qu’une des normes est Européenne (EN) alors que l’autre est Nationale (NF) et s’applique à l’ensemble des équipements sportifs .
La Normes NF S 52-400 dans l’annexe A indique que le matériel doit être contrôlé au moins une fois par an (article A.2.2.c).
Pour s’assurer de la pérennité de la sécurité de l’équipement, il convient de mettre en place une surveillance régulière qui permettra :

  • de déceler des éventuelles dégradations,
  • de déterminer les stades d’usures nécessitant le remplacement des organes de sécurité et d’intégrité de la structure,
  • de surveiller la conformité de l’équipement avec la réglementation et ses éventuelles nouvelles dispositions,
  • de remédier à tous les éléments pouvant altérer la sécurité des utilisateurs.
Pour simplifier, le contrôle opérationnel est destiné à vérifier le fonctionnement et la stabilité de l’équipement. Autrement dit, il s’agit de vérifier que votre mur d’escalade et son aire de réception sont dans le même état que l’année précédente.

Contactez nous pour avoir un devis

Il s’agit d’un contrôle visuel et tactile obligatoire et consigné par écrit.

Procédure : Suivant le guide de Maintenance, Vérification de toutes les fixations, resserrage et identification des stades d’usure, préconisation de leur remplacement s’il y a lieu. Contrôles de tous les ancrages et scellements. Contrôle des systèmes d’assurage. Contrôle de tous les organes porteurs. Contrôle de tous les organes mobiles. Identification des phénomènes d’usure anormaux et normaux. Préconisation des mesures préventives ou correctives à prendre s’il y a lieu. Rédaction d’un rapport d’intervention relatant toutes les vérifications effectuées, les constats et les conclusions.

Qui peut faire ce contrôle ? Toute personne (moniteur d’escalade, professeur d’EPS, etc.) mandatés par le propriétaire de l’équipement.

Sauf à être en présence d’éléments mobiles (vérins par exemple), il est abusif de proposer un contrôle fonctionnel tous les 3 mois.

Contrôle principal (maintenance de routine ou corrective)

La maintenance de routine de votre mur d’escalade intervient lorsqu’elle est préconisée par le fabricant.

Il convient toutefois de dire qu’une maintenance à l’issue de la période de rodage d’un an (serrages liés à la stabilisation de la structure), puis tous les 5 ans et doivent être réalisées.

La maintenance corrective n’intervient que si un désordre est constaté lors du contrôle fonctionnel.

La maintenance des murs d’escalade doit être confiée à des sociétés spécialisées.

Questions fréquemment posées :

« Quels sont les contrôles obligatoires et leur fréquence ?

Je dois contrôler qu’aucun désordre manifeste n’est intervenu sur mon mur d’escalade à chaque séance. Je dois, une fois par an au minimum, consigner par écrit que mon mur d’escalade est dans le même état de fonctionnement que lors de son installation.

Quand s’effectue le contrôle principal ?

La périodicité est déterminée par le fabricant ou si un désordre le justifie. Il nécessite l’intervention d’un professionnel.

Les normes parlent de contrôler les fondations et les ancrages de mon mur d’escalade ; qu’en pensez-vous ?

Aucun désordre de ce type ne doit pouvoir se produire sur un mur d’escalade conforme à EN 12572 et réalisé dans les règles de l’art.

Que se passe t-il si je ne veux pas ou peux pas m’occuper du contrôle fonctionnel ?

Faites appel à une société spécialisée.

Contactez nous pour avoir un devis

Les arts de la grimpe est une entreprise spécialisée depuis 18 ans dans l’activité.

Elle est capable de vous accompagner dans les travaux de contrôle et qui plus est les travaux seront réalisés par des techniciens cordistes ayant reçu une formation pour l’utilisation des techniques d’accès et de positionnement au moyen de cordes suivant l’article R. 233-13-37 du code du travail.
Ils portent sur eux leur carte d’habilitation et possèdent leur EPI (équipement de protection individuel) dont le suivi est à jour avec au minimum : un baudrier, un antichute avec un absorbeur d’énergie, un descendeur autobloquant, deux bloqueurs d’ascension, des mousquetons, une longe, un casque et une paire de chaussures de sécurité normés au travaux en hauteur.

Au cours de nos travaux de contrôle, nous réalisons également une petite maintenance, ce qui concerne le resserrage des points d’ancrages, des prises si besoin était et tous petits travaux ne nécessitant pas de matériel particulier.
L’avantage de ce mode opératoire c’est qu’au travers du rapport de contrôle n’apparaîtront pas les réserves en lien et qui plus est vous pouvez vous reposer sur notre habilitation à la hauteur et notre savoir faire.

La reconduction:

Nos contrats de contrôle fonctionnent par tacite reconduction… Vous voilà déchargé de cette contrainte.

Comments are closed.