La Norme EPI

La norme concernant la gestion des EPI en escalade, pour les collectivités : ce que vous devez savoir.

Fréquence des contrôles

Contrôle de routine

Un contrôle de routine doit être effectué avant et après chaque mise à disposition.

Contrôle complet

Le contrôle complet est constitué du contrôle de routine et du contrôle complémentaire.

Un contrôle complet doit être réalisé par le contrôleur :

  • au minimum tous les 12 mois. Selon l’intensité d’utilisation, la fréquence du contrôle peut être augmentée, au gré du responsable de la mise à disposition ou du propriétaire ;
  • après un événement exceptionnel ;
  • après un retrait de matériel consécutif au contrôle de routine. Si les défauts ayant entraîné le retrait ne sont pas réparables, mettre au rebut le matériel.

Maintenance et stockage

Les opérations de maintenance et de stockage doivent être réalisées conformément à la notice d’information du fabricant.

gestion epi et norme

Registre

Généralités

Le registre est constitué de l’ensemble des fiches de vie des matériels mis à disposition ainsi que des notices d’information correspondantes du fabricant.

Fiche de vie

Chaque matériel ou chaque lot de matériel doit faire l’objet d’une fiche de vie.

Les événements exceptionnels subis par le matériel, les contrôles occasionnés par ces événements ainsi que les contrôles annuels minima doivent être consignés sur la fiche de vie.

En cas de changement de propriétaire, la fiche de vie doit suivre le matériel. Cette fiche de vie doit être annexée à la nouvelle fiche de vie créée.

En cas de dédoublement du matériel (exemple : corde), créer deux nouvelles fiches de vie. La fiche de vie initiale doit être annexée à chacune des nouvelles fiches de vie créées.

Identification des matériels

Tous les matériels mis à disposition doivent faire l’objet d’une identification individuelle. Cette identification peut également se faire par lot si celui-ci peut être identifié d’une façon unique au niveau de ses références, de son marquage, de sa date de première utilisation et le cas échéant de sa date de fabrication.

Compétences des contrôleurs

Un contrôleur est une personne désignée par le propriétaire / gestionnaire du matériel pour effectuer les contrôles de routine, complémentaires et complets du matériel selon les dispositions du présent document.

Le contrôleur doit avoir les compétences suivantes :

  • connaître le présent document ;
  • savoir faire les vérifications décrites dans le présent document ;
  • connaître l’utilisation et le fonctionnement du matériel dont il assure le contrôle ;
  • maîtriser son outil de suivi.

Les compétences peuvent être reconnues aux personnes :

  1.  titulaires d’un brevet d’état corde (alpinisme, escalade, spéléologie) ; ou
  2. titulaires d’un diplôme fédéral délivré par la Fédération Française de Spéléologie (FFS) ou par la fédération Française de Montagne et d’Escalade (FFME) ; ou
  3. ayant effectué un stage qualifiant spécifique réalisé par un organisme pouvant justifier de compétences spécifiques dans le domaine des matériels visés par le présent document ; ou
  4. pouvant justifier d’une expérience de contrôleur d’au moins 24 mois ; ou
  5. disposant d’une certification spécifique délivrée soit par le ministère de l’éducation nationale à l’issue d’une formation appropriée, soit par un organisme reconnu par les professionnels concernés par l’application du présent document.